Change language
Change country

Quel est le futur de la gestion de contenu ?

Après des années de domination de la ECM (GCE), une nouvelle technologie vient lui ravir sa place.
uploading cloud to laptop

Le travail sur des dossiers et des documents occupe en moyenne presque les deux tiers de la journée d’un travailleur, obligeant les entreprises à utiliser des systèmes de gestion de contenu d’entreprise (GCE) pour faire face au volume considérable de contenu. De tels outils permettent
aux organisations de coordonner toute leur documentation en un seul endroit unifié.

Cependant, beaucoup d’entreprises ont estimé qu’elles sont prêtes à développer et même, dans certains cas, à aller au-delà de la GCE, indiquant ainsi qu’elles adoptent aujourd’hui la flexibilité de la gestion de contenu dématérialisée. Ce n’est que le début, mais la capacité du nuage à accélérer la collaboration, à faciliter la création d’apps innovantes et à offrir un stockage permanent à faible coût, signifie qu’il représente sans aucun doute le futur de la gestion de contenu. 

Le développement de la GCE au fil des ans

Le GCE existe depuis un quart de siècle et s’est sans cesse
améliorée au cours des années, conservant les principales fonctionnalités du
modèle basique d’une suite complexe de technologies qui ont fait son succès,
mises en oeuvre sur les lieux d’exploitation. Les propriétaires d’entreprises
se sont parfois sentis submergés par le nombre de fonctionnalités techniques,
en particulier lorsque les organisations ont dû incorporer plus d’une seule GCE,
et parfois même une par département. Grouper toutes les couches de logiciel en
un système monolithique s’est avéré être terriblement difficile pour les
départements IT.

“84% des entreprises envisagent d’utiliser la technologie 'cloud' dans la GCE"

two colleagues looking at portable screen

La gestion de contenu se trouve clairement dans une période
de transition entre les services GCE et les plates-formes dématérialisées. De
plus en plus d’entreprises choisissent les services infonuagiques ou des
options hybrides pour les aider à traiter toute la documentation qui circule à
travers leur organisation, en utilisant le procédé le plus économiquement
efficace et le plus simple, comme le montre une étude de l’AIIM. Les modèles
hybrides présentent cependant des risques, tels que le lieu de stockage de
l’information, la dépréciation des investissements en produits hardware sur
site, et la transition elle-même, qui, si elle est réalisée rapidement, peut
occasionner des coûts élevés et des complications importantes, en particulier
si l’infrastructure n’est pas encore prête pour la migration.

La technologie dématérialisée, c’est la technologie du futur

Tous les problèmes posés par la GCE ont incité Gartner à
considérer que la technologie peut évoluer vers le nuage à l’ère numérique.
L’entreprise de recherche a inventé un nouveau concept, les services de
contenu, qui seraient compatibles avec la dématérialisation, flexibles et
dynamiques. Plutôt que d’adopter un système autonome, les entreprises
concevraient leurs propres systèmes sur mesure. La terminologie est moins importante
que la prise de conscience du fait que l’environnement de l’entreprise évolue,
et que les entreprises éprouvent de plus en plus de difficultés à gérer le
tsunami de contenu et de données provenant de la pléthore de dispositifs, à l’ère
de la transformation numérique. Les travaux de recherche partagent la vision de
Gartner selon laquelle la GCE sur site est en train d’être remplacée dans une
certaine mesure. Une étude portant sur 231 entreprises et réalisée par l’AIIM
au début de cette année a révélé un important désir de changement de leur
gestion des contenus. Seules 15% des entreprises sondées ont déclaré avoir
l’intention d’évoluer vers une solution sur site, tandis qu'un tiers d’entre
elles avaient opté pour une solution dématérialisée et 51% développaient une
solution hybride, combinant une gestion de contenu sur site avec des services
infonuagiques. L’approche hybride est compréhensible lorsque l’on prend en
considération les montants dépensés au fil des années dans les solutions
héritées. L’hybride peut constituer une solution temporaire efficace à mesure
que davantage de services de contenu migrent vers le nuage. L’enthousiasme
croissant pour la gestion de contenu dématérialisée a conduit l’organisme de
recherche "Markets and Markets" à prédire que le marché de la gestion
de contenu d’entreprise (GCE) dématérialisée croîtra de 9,77 milliards de
dollars américains en 2017 à 34,42 milliards de dollars américains en 2022.

Les services dématérialisés présentent plusieurs avantages
appréciables

Une des idées maîtresses sous-jacentes à la mise en oeuvre d’une GCE sur site était de mettre le contenu à disposition en ligne, lorsque l’on pouvait y accéder plus facilement que sous la forme papier. Mais avec le nuage, le contenu est encore plus facilement disponible. Les travailleurs situés dans des régions éloignées, y compris ceux qui se trouvent dans des
zones horaires différentes, sont en mesure de collaborer aisément en accédant aux documents dans le nuage n’importe où dans le monde et sur de multiples dispositifs.

Le travail sur du contenu dématérialisé attire aussi les « millennials », qui constitueront les trois quarts de la main-d’oeuvre en 2020 et qui s’attendent à utiliser les technologies
automatisées les plus sophistiquées. En outre, le nuage peut offrir une échelle plus vaste. Dans le nuage, une capacité de stockage supplémentaire est disponible chaque fois qu’une entreprise a besoin de s’étendre.

Libérer les entreprises pour de meilleures performances

En hébergeant votre gestion de contenu dans le nuage, vous libérez les budgets des contraintes d’investissements lourds dans le hardware des technologies sur site. Le département IT dépense moins d’argent pour les coûts initiaux de la GEC, et il ne doit pas consacrer de temps à une maintenance continuelle. En conséquence de quoi, les professionnels de l’IT peuvent se concentrer sur des tâches plus innovantes pour moderniser le vécu de l’utilisateur, par exemple en développant des interfaces utilisateur
personnalisées et de nouvelles apps.

L’IT n’est pas le seul département à pouvoir bénéficier d'un stockage dématérialisé. Le nuage facilite l’automatisation des technologies nécessaires aux comptes créditeurs, à la gestion des contrats, à la gestion de la correspondance et au traitement des factures. La gestion de
contenu dans le nuage permet de tout concentrer en un même endroit, depuis l’inventaire jusqu’aux contrats de service, et de le partager avec les employés autorisés. Elle facilite la communication entre différents départements de l’entreprise, tels que les départements juridique, des ressources humaines et financier.

Le nuage est l'innovation la plus récente

Il existe déjà quelques exemples innovants de services de contenu dématérialisés dont les utilisateurs apprécient leur capacité à tirer avantage de la flexibilité de ces services. Plutôt que d’acheter des systèmes prêts à l’usage qui sont simplement conçus pour gérer du contenu, ils peuvent plus facilement intégrer la gestion de contenu et les processus d’entreprise. IBM a déclaré que beaucoup d’organisations mélangent dans le nuage leurs contenus, processus et fonctions de collaboration précédemment séparés. 
Certaines entreprises pensent également que la prochaine étape du développement
de la technologie dématérialisée sera l’utilisation de la robotique et de l’IA en vue d’obtenir des points de vue utiles sur les activités à partir du contenu mémorisé, plutôt que de procéder à partir de mégadonnées. Le développement de ces nouveaux outils est susceptible de révolutionner la gestion de contenu dans le nuage. Les avantages pour ces entreprises qui abandonnent leurs systèmes existants et font le saut vers le dématérialisé s’accroîtront exponentiellement.

Le nuage

Le nuage peut aider les entreprises à atteindre de nouveaux niveaux d’efficacité dans les départements et activités industrielles.

  • Optimisation du traitement des factures

    La rationalisation du traitement des factures est essentielle dans une entreprise moderne.

  • Imprimer dans un monde sans papier

    L’impression a encore un rôle à jouer, même si la société devient plus numérique.

Êtes-vous prêt pour le futur ?

Du fardeau des tâches manuelles répétitives à l'automatisation des processus.

Les cookies et votre vie privée

Nous utilisons des cookies essentiels pour rendre les interactions avec notre site Web faciles et efficaces, des cookies statistiques pour nous permettre de mieux comprendre comment notre site Web est utilisé et des cookies marketing pour personnaliser votre publicité. Vous pouvez sélectionner vos préférences en matière de cookies à l'aide du bouton " Préférences " ci-dessous ou sélectionner " J'accepte " pour continuer avec tous les cookies.

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies pour nous assurer du bon fonctionnement de notre site Web ou, à l'occasion, pour fournir un service à votre demande (comme la gestion de vos préférences en matière de cookies). Ces cookies sont toujours actifs, sauf si vous configurez votre navigateur pour les bloquer, ce qui peut empêcher certaines parties du site Web de fonctionner comme prévu.

Ces cookies nous permettent de mesurer et d'améliorer les performances de notre site Web.

Ces cookies ne sont placés que si vous donnez votre consentement. Nous utilisons des cookies marketing pour suivre la façon dont vous cliquez et visitez nos sites Web afin de vous montrer le contenu en fonction de vos intérêts et de vous montrer une publicité personnalisée. Actuellement, vous n'acceptez pas ces cookies. Veuillez cocher cette case si vous le souhaitez.